Enfance, Adolescence

Ses parents : Charles Jules MERMOZ est né à Vervins. Profession : maître d'hôtel à AUBENTON ; épouse : Gabrielle GILLET en 1898. Jean MERMOZ naît le 9 décembre 1901 à l’hôtel du Lion d’Or, situé au cœur d’Aubenton. Mermoz est baptisé le 6 avril 1903 en la même commune. Le couple malheureusement se sépare à l’automne 1903. Sa mère retourne chez son père avec l’enfant à MAINBRESSY où il passe son enfance.

Maison natale

De 1912 à juillet 1914 : il fréquente l’Ecole supérieure et professionnelle d’HIRSON où il excelle en dessin industriel et en mécanique. Dans quelques lettres, il raconte sa vie austère et disciplinée de pensionnaire. Pendant ce temps sa mère travaille à Charleville comme couturière, afin de subvenir à ses besoins financiers.

Fin septembre 1913 : avec son cousin Jean Boulanger, il va voir la coupe Gordon Bennett à Bétheny. Son cousin est admiratif et dit « je veux devenir pilote. » Mermoz lui dit « moi j’aime mieux la mécanique et le dessin. »

1913 : Meeting à Bétheny

Août 1914 : la Grande Guerre sépare la mère de son fils. Ses grands-parents emmènent l’enfant à AURILLAC. Il n’aura plus de nouvelles de sa mère durant 30 mois. Celle-ci, par la Croix-Rouge, retrouve son fils en janvier 1917. Après les retrouvailles, sa mère retourne travailler à Paris. Jean Mermoz finit sa scolarité au Lycée Emile Duclaux, où il est un brillant élève.

Aurillac :  22 rue des tanneurs, domicile de Jean Mermoz et ses grands-parents

En octobre 1917 : il vit de nouveau avec elle à Paris et entre au lycée VOLTAIRE. Très bon élève, il est admis à la nouvelle section Arts et Métiers durant deux ans. Malheureusement il échoue à l’oral au bac. Cet échec l’empêche d’accéder au concours de l’Ecole Centrale. Il est sérieusement perturbé. Sa mère l’envoie à Aurillac se ressourcer. Il cherche une nouvelle voie.

Atelier où Jean Mermoz effectuait des exercices de mécanique et d'ajustage